Wanderhome : le kit de démo

14 mins read

Jay Dragon est une jeune créatrice de jeux de rôle qui a su rapidement se faire un nom dans le milieu des jeux peu ordinaires. Son excellent Sleepaway s’est imposé comme une référence. De même que ses projets de jeux plus courts et ses nombreuses collaborations (jetez un œil à Venture & Dungon et à 101 Games To Survive).

Jay a teasé brillamment sur internet avec un nouveau projet : Wanderhome, un jeu de rôle fantastique avec des animaux anthropomorphes parcourant leur monde.

Une campagne de financement participatif est en cours actuellement – et je serai vous, j’y jetterai un œil curieux si le thème des voyages vous inspire ou si ce présent article vous intéresse.

Qu’est-ce que Wanderhome ?

Théo C a posé la question suivante sur le discord CestPasDuJDR : « Quelqu’un a-t-il testé le kit de Wanderhome et saurait en faire un retour? A la lecture, j’ai un peu de mal à voir comment on joue, ça manque d’un exemple de partie. »

Je lui répond avec joie ! 🙂

Et tout d’abord, je vous propose une petite analyse de ce kit de démo.

Le contenu du kit de démo

Je vous propose ma prise de note lors de ma lecture du kit. Au moins vous irez directement à l’essentiel et cela m’évitera (je l’espère!) les contresens de la traduction.

la route est un musique, le voyage un chant
le monde de Haeth peuplé d’animaux anthropomorphes
un monde merveilleux et apaisé
chaque personnage rencontré est bon, pas de méchanceté
un monde après la guerre et sans violence
des outils du voyage : « Faisons plutôt cela », « Voulons nous faire ceci? », « Où allons nous après? », « Qu’en pensez vous ? », « Attendez », « Non », quitter la partie
parler du voyage : durée, guide, guide(s) tournant, thèmes abordés (magie, personnel, champêtre, héroïque, drame, trauma et guérison)
d’où partons nous, où allons nous
trouverais-je un jour un endroit que j’appellerai mon chez moi ?

nous sommes tous responsables de donner vie au monde que nous traversons, de lui donner une voix
pour cela nous utilisons les kiths – les PNJ – (kith: proche, It is important to protect your kith and kin. => Il est important de protéger ses proches.) que nous traitons avec le même respect que notre personnage
donner vie aux lieux : chaque lieu à 3 natures
chaque lieu possède ses problèmes, les gens vous demanderont de les aider
le grand arc de l’année : toute les 5 saisons est organisé un festival de fin d’année. Les personnages peuvent alors choisir un avancement
il peut y avoir un joueur qui joue le rôle de Guide
le Guide n’a aucune autorité particulière sur le jeu et ses règles, simplement il ne prend
pas de feuille de personnage et joue à la place les lieux et les kiths
le groupe de voyageur s’est très certainement formé par les hasards de la route, il n’y a pas à rechercher un but commun pour les voyageurs

les jetons
le jeu repose sur l’utilisation de jetons
un personnage gagne un jeton lorsqu’il fait avancer le voyager avec un prix
ce peut être un sacrifice personnel, abandonner quelque chose d’important qui compte pour lui, ou sortir de sa zone de confort et décrire le monde autour de lui
un personnage peut dépenser un jeton pour faire certaines choses qui permettent de résoudre une situation importante qui serait compliquée à solutionner autrement
il y a une différence fondamentale entre « participer à la scène en espérant aider une personne » vs dépenser un jeton et déclarer « je résoud son problème » => cette vérité a un poids, une vérité


il existe de nombreuses manières de gagner des jetons:

  • aider un autre à notre propre dépens
  • donnez à quelqu’un quelque chose qui vous tient à cœur
  • faites quelque chose de gentil sans rien recevoir en retour
  • laissez une offrande à un dieu petit ou oublié
  • exprimez vos véritables sentiments sur un sujet
  • prenez un moment pour vous prélasser dans la grandeur du monde et décrivez-le aux autres
  • prenez un moment pour regarder un tout petit moment de beauté, et décrivez-le aux autres
  • prenez un moment pour vous émerveiller devant quelque chose que personne n’a jamais vu auparavant, et demandez aux autres de le décrire

dépensez un jeton pour :

  • apporter une solution à un problème
  • apaiser la douleur de quelqu’un, ne serait-ce que pour un instant
  • mettre quelqu’un à l’abri des difficultés du monde
  • permettre à quelqu’un de se connecter avec vous sur un plan personnel
  • donner quelque chose qui a le potentiel de changer fondamentalement quelqu’un
  • révéler quelque chose de caché sur la personne en face de vous, et lui demander ce que c’est
  • dites-lui quelque chose d’important sur l’endroit où vous vous trouvez
  • écoutez la sagesse partagée des petits dieux oubliés et demandez à la table ce qu’ils vous disent

Echecs
les règles ne vous diront pas quand échouer
cela ne signifie pas que votre personnage ne peut pas échouer, vous pouvez le faire quand vous le souhaitez
Wanderhome est un jeu qui ne se préoccupe pas de l’échec
vous même n’échouez pas si souvent que cela dans vos vie : parfois vous luttez, abandonnez, faites quelque chose que vous auriez préféré ne pas faire. Mais ce sont plus des erreurs. Ecoutez votre corps et votre esprit, et acceptez ses limites : votre voyage se poursuivra autrement

Analyse d’un livret de personnage : le Danseur

  • 1 paragraphe décrivant le livret
  • choisir un nom et pronoms
  • choisir un animal
  • choisir 2 traits pour se décrire et 2 traits pour lesuqels le personnage aimerait être meilleur
  • choisir 3-4 détails vestimentaires
  • choisir 1 question à poser au joueur à ta gauche, 1 question au joueur à sa droite
  • choisir 3 dances que tu aimes, et 1 que tu ne danseras plus jamais
  • choisir 2 choses que tu transportes et parles en aux autres
  • encart avancement : pendant les fêtes de fin d’année, choisir un avancement
  • 6 choses que tu peux toujours faire :
    • danser sans but particulier
    • raconter à tout le monde ce que le ciel fait en ce moment.
    • Rire et sourire.
    • faites une farce bien intentionnée.
    • demander : « Veux-tu être mon ami ? » Ils reçoivent un jeton s’ils répondent oui.
    • demander : « Voulez-vous danser avec moi ? »
  • rappel des 7 outils du voyage
  • rappel de comment gagner un jeton et comment dépenser un jeton

Les Kiths
le monde est peuplé de nombreux personnages autre que ceux des joueurs
chaque fois que tu évoques un personnage que tu connais ou rencontre un nouveau personnage, note quelques brèves informations à son sujet sur une carte
pour chaque personnage sur une carte, note :

  • nom et pronoms
  • sa forme animale
  • ses relations avec un autre personnage
  • un seul détail ( métier, trait distinctif, motivation, ..)
  • au moins 2 traits
    tu peux toujours en noter un peu moins ou un peu plus, mais ces 5 points sont une bonne base

Traits des kiths
les traits donnent une description et des indications au joueur jouant actuellement le kith
(il y a une table de d66 traits fournie)
les traits sont groupés en : artistique, fondamentaux, intellectuel, intime, physique, social
chaque trait est ensuite détaillé et offre 2 choix à faire parmi 3 options
Exemple : Ambitieux
2 choses qu’ils peuvent toujours faire :
– prendre un risque calculé
– expliquer pourquoi vous êtes la seule personne qui peut gérer ça
– demander : Voudriez-vous aider à rendre les choses meilleures ?

Les natures
Le groupe discute et crée ensemble les nouveaux lieux que rencontrent les personnages
18 exemples de lieux sont fournis
un lieu est décrit par 2 détails esthétiques et un élément de folklore

Une partie est un voyage guidé par notre curiosité

Wanderhome est un jeu reprenant le canevas Belonging Outside Belonging (BoB) – et si je vous rabat les oreilles avec ce terme depuis quelques mois, c’est que j’apprécie tout particulièrement la manière de jouer selon ce fameux canevas BoB.

Wanderhome comme les autres jeux BoB repose sur un principe très simple : poser une question, puis y répondre en se laissant guider par notre curiosité.

Ainsi les questions posées dans les règles à propos du voyage des personnages (thèmes, durée, point de départ, destination, prochain lieu rencontré) sont autant d’amorces pour glisser progressivement du moment de la partie où nous créons les personnages vers le moment où nous allons les incarner. Et également incarner le monde et les personnages non joueurs.

Si chaque joueur a son propre personnage, le monde et les autres personnages qui le compose sont joués par l’ensemble des joueurs. Et aucun joueur n’a plus d’autorité sur un élément ou un autre. En revanche, nous sommes tous responsables à la table de donner vie à l’univers de Wanderhome et de nous amuser ensemble.

Wanderhome – comme la plupart des BoB – emploie un système de jetons pour rythmer et faire avancer la partie. Dépenser un jeton permet de faire avancer l’histoire en permettant à notre personnage d’avoir un impact significatif sur son monde. Pour gagner un jeton, il faudra au préalable que notre personnage donne quelque chose à l’histoire – que ce soit un peu de lui ou en offrant une belle occasion de jouer aux autres à la table.

Dans les jeux BoB, on ne cherche pas à construire une intrigue, à résoudre un problème, à vivre un drame constitué d’une introduction, un développement et une conclusion. L’idée est vraiment de se laisser porter par notre curiosité et la curiosité des autres joueurs. Il peut même arriver que la structure en scène à laquelle nous nous sommes habitué vole en éclat pour devenir une sorte de long plan séquence qui ne se termine jamais.

Il faut donc abandonner nos habitudes à vouloir orienter nos aventures et à anticiper sur ce qui est joué à la table pour bien profiter d’un jeu comme Wanderhome. Facile à dire ? Yep ! mais concrètement cela se passe très facilement aussi pendant la partie. Pour peu qu’on ne cherche pas à « résister » à ce principe très simple de se laisser guider par notre curiosité.

En conclusion

La délicatesse de l’univers de Wanderhome et la précision avec laquelle Jay Dragon orchestre son jeu sont un vrai appel au rêve et à l’émerveillement. Ce kit de démonstration est vraiment inspirant avec ses 27 pages. Les variations du canevas BoB, notamment au travers les natures et kiths mais également les outils du voyage me font imaginer de belles variations. J’ai hâte de découvrir le contenu des 150 pages de la version finale prévue pour juin 2021.

Si vous avez des questions à propos de Wanderhome ou des jeux BoB, n’hésitez pas à me contacter dans les commentaires, twitter, FB ou directement sur le discord de ce site.

3 Comments

    • Alors rassure toi : le kit de démo de 27 pages est déjà largement suffisant pour jouer !
      Et même si je ne peux rien te promettre, tu peux compter sur moi pour pousser aux fesses des traducteurs et éditeurs compétents pour traduire ce jeu 🙂

Laisser un commentaire

Préc.

Trois jours de soleil

Suiv.

Présentation de Axolotl JDR

Les derniers de Actualités

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :