S’échauffer avant de jouer

Actualités/Articles

Lors de parties de jeux de rôle, je me suis aperçu que parfois on n’est juste pas dans le bain tout de suite.

Qu’il nous faut parfois une heure ou deux pour que le fun s’enclenche vraiment, qu’on soit tous sur la même longueur d’onde.

Comme si avant cela, on n’était pas « chauds ».

D’où l’idée de regarder ce qu’on pourrait faire avant la partie pour s’échauffer : littéralement, devenir chauds plus vite.

Qu’est ce qu’on a comme échauffements à notre disposition en jeu de rôle ?

Pas mal de routines lues à droite et à gauche. Je propose de les partager pour les tester, les commenter, les critiquer. Et aussi d’en inventer.

Avertissements :
Je n’ai bien entendu aucune idée de où le sujet peut mener, et c’est bien pour cela que je le poste ici, pour avoir votre avis, vos idées, vos critiques.


Générique !

Une fois le jeu expliqué et les personnages créés, demander à chaque joueus1e de cadrer une scène en deux phrases qui mettent​ en valeur un aspect de son personnage. La scène peut être punchie, contemplative ou dramatique en fonction du ton du jeu.

Variante comédie musicale : le groupe chante le générique

Source : l’intro de l’animé Assault on Arkham https://goo.gl/bemWkK, Danger Patrol by 2d6plusCool

Quand : en début de jeu

Nombre de participants : tout le groupe

Principes liés : N’anticipe pas, avance


Previously on ..

Débuter la fiction par un rapide résumé de ce qui est arrivé chronologiquement avant. L’histoire où elle en est au début du jeu.

Une phrase par joueuse, sans ordre de parole particulier.En temps limité ou jusqu’à épuisement du sujet

Variante : c’est encore mieux à la première session de jeu ou lors d’un one shot 🙂

Source : échauffement largement connu et partagé

Quand : début de jeu

Nombre de participants : tout le groupe

Principes liés : enregistre, reste simple


L’interview
Les joueuses se posent à tour de rôle des questions sur leurs personnages.
Le but est de se faire une meilleure idée de son personnage et de la partager avec les autres.
Aide aussi à se délier la langue et à entrer dans le jeu.

Il ne faut pas hésiter à poser des questions orientées dans un sens précis, mais également sur le ressenti du personnage, ses sentiments, ses contradictions, …

Les questions peuvent avoir été préparées à l’avance, être inscrite sur la fiche de personnage (exemple avec les jeux pbta / pbtk).

variante d’organisation : 1 joueuse pose toutes ses questions, et on tourne. Ou 1 joueuse est la cible des questions de toutes les autres, puis on tourne.

Source: tous les jeux de Kalysto de la vacuité, Peter Munthe Kass dans la traduction trouvée sur https://goo.gl/4psh6P
Quand : début de jeu
Nombre de participants : tout le groupe
Principe lié : acceptes, écoutes, n’anticipe pas


Je suis un ..
La joueuse a une minute pour nous faire partager la vie d’un objet, d’un lieu ou d’un archétype de l’univers joué.

L’intérêt est d’exprimer toute sorte de chose, des sentiments, du burlesque, du factuel, etc ..

Source : Christophe Tournier
Quand : début du jeu
Participants: une joueuse
Principes liés : n’anticipe pas, construis


Highlander
Choisir un thème, chaque joueuse à tour de rôle dit un mot en rapport avec ce thème, le plus vite possible.
Si on répète un mot déjà prononcé ou qu’on hésite plus d’une seconde, on est éliminé : à la fin il ne doit en rester qu’un !

L’important est d’aller vite pour déconnecter le cerveau tout en s’écoutant.

Source : Guillaume Jentey
Quand : avant le jeu
Participants : tout le groupe
Principes liés : écoute, sois agile


Oui et
Après la première, chaque réplique doit impérativement commencer par Oui et.
La joueuse est obligée d’intégrer ce que dit l’autre et de faire une nouvelle offre.
Eviter de poser des questions et de déguiser une négation en oui.
Privilégier l’action à la description.
Important : il faut lancer son “oui et …” à la cantonade, sans savoir à l’avance ce qu’on va dire.
Fixer un temps limité.

Source : Christophe Tournier
Quand : avant ou début du jeu
Participants: tout le groupe
Principes liés : écoute, rebondis


Qui es tu ?
Faire connaissance entre joueurs jouant pour la première fois ensemble.
A tour de rôle, on échange librement ou selon un script de questions.
En temps limité, 3 minutes.
Exemple de questions :
Prénom – Pseudo
Pourquoi es-tu là ?
Que penses tu de cet échauffement ?
Une passion qui te tient à cœur
etc ..

Source : Electro GN et la présentation des ateliers du jeu Ars Amandi https://goo.gl/YwhVNB
Quand : avant le jeu
Participants: tout le groupe
Principe lié : écoute, bienveillance


Colore le monde
Chaque fois qu’une joueuse introduit un nouvel élément qui lui semble important, elle pose une question ouverte à son sujet à une autre joueuse.
Celle-ci répond en une phrase ou 1 minute.
Utiliser les cinq sens, penser aux émotions ou orienter la question pour créer du lien avec un autre personnage.

Source : Space Askew de +Joshua Fox
Quand : pendant le jeu
Participants: 2 joueuses
Principes liés : construis, sois précis


Dessine moi un personnage
Une fois le ton et l’univers de jeu posé, chaque joueur va chercher deux ou trois illustrations sur internet et les pose sur le tapis de jeu.
Chacun son tour, une joueuse décrit rapidement un des personnages (plutôt sa personnalité puisque l’image montre son apparence).

On ne peut pas choisir une image qu’on a ramené.

A la fin de la courte description un autre joueur rajoute une anecdote en une phrase (c’est justement parce qu’il est colérique qu’il a fini par péter la gueule à Moris qui depuis le déteste).

Quand c’est fait, on choisi ensemble quel archétype ça pourrait être (pour un pbta) ou classe ou métier, etc ..

On recommence pour un autre.
Quand on en a marre ou qu’on les a tous fait, chaque joueur choisit celui qu’il veut jouer, rempli les dernier détails de la fiche et les persos restant font de bons PNJs

Source: Guillaume Jentey
Quand : avant le jeu
Principes liés : n’anticipe pas, aide les autres


Mise en bouche
Débuter la séance par un autre jeu de société rapide (oui, jeu de rôle compris)
Lui fixer une durée maximum si le jeu n’en comporte pas une. 45 minutes – 1 heure.

Exemples : Sombre Zéro, Prosopopée, SandBucket, tous les jeux à concept de Thomas Munier,
Keep Talking and Nobody Explodes, Happy Together, Dixit, Unanimo, jeu de rôle en système zéro, etc ..

Le jeu doit s’expliquer en moins de 5 min et démarrer en 15 min max. Il propose une tâche simple et définie.

Source : Johan Scipion et son double feature
Quand : avant le jeu
Participants: tout le groupe
Princes liés : participe, joue le groupe


Cercle d’histoire
Raconter une courte histoire de 5 minutes.
Chaque joueuse à tour de rôle raconte une phrase. On enchaîne les tours de table pour raconter 10-20 phrases.
L’important ce n’est pas l’histoire qui en résulte, c’est l’écoute : une histoire c’est une idée qu’on fait démarrer, qu’on développe et qu’on aboutit. Il faut donc trouver ensemble cette progression sans aller trop vite, sans prendre trop son temps, sans rajouter douze éléments nouveaux à chaque phrase…
C’est une sorte de cadavre exquis en 5 minutes.

Source : Guillaume Jentey
Quand : avant le jeu
Nombre de participants : tout le groupe
Principe lié : écoute, accepte, construis


Les cinqs sens
Décrire une scène par toutes les sensations de votre personnage.
A tour de rôle, chaque joueuse décrit la sensation que procure ce qu’il touche, voit, sent, goûte, entend.
On peut faire plusieurs tour de table pour que les joueurs complètent les descriptions des autres.
variante : on ne peut utiliser 2 fois le même sens

Source : Happy Together / Happy / Gaël Sacré
Quand : en début de partie / chaque fois qu’on change de lieu ou d’ambiance
Nombre de participants : tout le groupe
Principe liés : lâcher prise, rebondis, sois précis


A écouter sur le sujet, l’intervention de Jerome Larre lors du colloque du jdr 2017 : http://www.cendrones.fr/colloque2017/jeromelarre.mp3

Lien vers les autres interventions :
http://www.cendrones.fr/retour-colloque-jdr-2017/
http://www.cendrones.fr/colloque-jdr-2017-partie-2/


Une belle série d’articles d’Eugénie Bidet sur les ateliers en JDR.
Elle y approfondit son approche avec exemples à l’appui.


Liens

4 Commentaires

  1. Force m’est de constater que toutes ces routines sont ma foi bien intéressantes. Non seulement certaines fonctionnent aussi pour le jdr en solo mais, en plus, en en enchainant certaines… on doit pouvoir tenir une séance entière et avoir finalement tout un scenar rien qu’en s’échauffant 0_0 Encore un truc à tester ^^

  2. Et ben ça y est! J’ai testé « l’interview » en ouverture de ma dernière partie en solo et… ça rend vachement bien. C’est fun et ultra immersif. Merci ^^

Laisser un commentaire