The Excellents

/
7 mins read

J’ai lu et adoré The Excellents, un jeu de rôle en anglais édité par 9th level et propulsé par le système Polymorph. On y joue des Princesses bad ass qui étaient encore il y a peu des enfants / ados qui ont reçu lors d’un épisode précédent des pouvoirs ET une révélation : car oui, VOUS avez été choisies par l’univers pour être les meilleures Excellents! Vous devrez défendre l’Amazing World et le monde réel contre des bandes de Méchants. Vous avez reçu une couronne, symbole de votre royaume, des pouvoirs magiques et une épée pour botter des fesses!


Si je parle d’épisode, c’est que le jeu vraiment conçu pour jouer des dessins animés tels que les Loli Rock, Glitter Force ou Sailor Moon. Des forces du mal campées par de puissants adversaires et leurs sbires tentent d’envahir l’Amazing World et d’y faire des trucs pas sympas. L’Amazing World, c’est un monde de magie ou tout ressemble à un dessin animé : on y trouve des animaux magiques qui parlent, des hommes pancakes, des moutons doudous bagareurs, etc.. Les Princesses devront donc réparer les dégâts, botter les fesses des Méchants et sauver les 2 mondes: l’Amazing World mais également le monde réel dans lequel elles continuent à aller à l’école, sortir avec leurs amies et vivre leurs vies de famille.

Côté joueur, tout est simple et permet une grande liberté lors de la création de vos Princesses. On décide quel type de princesse on veut jouer puis on lui ajoute une quantité de détails qui vont de son style, sa couronne bien sûr qui est lié à son royaume (la couronne pouvant tout aussi bien être un gâteau, un casque, etc. en fonction de ses origines royales), son style vestimentaire, etc…

Côté Game Mistress – la joueuse qui établit les péripéties et jouent tous les autres personnages – on a tout ce qu’il faut pour décrire sur le pouce des épisodes et même les monter sous la forme de séries. Le jeu explique comment rythmer et créer un épisode en quelques étapes très simples, très claires et avec l’aide des autres joueurs.
Et on peut même se passer de GM et pour que chacun/chacune à la table incarne une princesse.

Côté système c’est facile à comprendre et très malin.
Chaque joueur choisit un archétype de Princesse qui correspond à un type de dé : d4, d6, d8 ou d10. Toutes les actions tentées sont ensuite résolues avec un seul et unique dé: celui de son archétype.

Tout le système de résolution est inscrit sur votre feuille de personnage grâce à 5 scores : Livre, Chaussure, Epée, Cœur et Couronne. Livre pour tout ce qui relève des pouvoirs hauts en couleur, la connaissance, la lecture , Chaussure pour toutes les actions pouvant s’apparenter à du sport, de la vitesse, Epée pour combattre, Cœur pour faire preuve d’amour mais aussi réussir des actions physiques de force ou de résistance et enfin Couronne pour tout ce qui est lié aux pouvoir secrets de votre princesse en rapport avec son propre royaume.

Pour chaque score, il y a un certain nombre de chiffres cibles à obtenir lorsqu’on lance son dé.
Exemple : le score de Livre à pour chiffres cibles 2 et 3. Et ça tombe bien car l’archétype de Princesse magicienne joue avec 1d4. Elle aura donc de grande chance de parvenir à réussir les actions liées ce score. Mais elle pourra aussi sur un 3 ou 4 réussir une action lié à une action sportive et même avec un 4 réussir une action de combat ou à faire appel aux pouvoirs de sa couronne.

Chaque score est complété d’un mot qui définit votre domaine de prédilection et qui vous offrira un avantage si il s’applique ( on lance deux dés lors d’un test ).

Ah et pas de panique si vous faites un 1 : ce score est attribué à votre animal fétiche qui vous suit partout et qui est votre ami. Sur un 1, c’est lui qui agit pour vous aider.

Les échecs sont toujours des occasions d’apprendre une bonne leçon. Une leçon offre un jeton qui est placé dans un pot commun à l’ensemble du groupe. Les jetons pourront être utilisés à tout moment comme un super bonus pour réussir automatiquement une action, mais uniquement en jouant avant un flashback ou en expliquant comment vous parvenez à trouver une solution – et toujours avec l’accord des autres joueurs.

Ajouter à ça qu’on peut une fois par épisode organiser un concert pour réaliser une super action de groupe afin de réussir une action exceptionnelle. Que la GM a plein de petits outils sympas pour créer son épisode, peupler le monde et rendre le ou la Méchante marquante. Et vous obtenez un jeu haut en couleur, facile à expliquer et avec plein de belles trouvailles pour jouer votre dessin animé du samedi matin! Un jeu idéal pour jouer avec des enfants ou de grands enfants!

Le jeu est disponible en PDF sur drivethrurpg à 13$ https://www.drivethrurpg.com/product/294795/The-Excellents ou directement sur le site de l’éditeur. Son format est idéal pour le transporter partout : une fois imprimées, ses 78 pages tiennent facilement dans la poche.

Bref, vous comprendrez que j’ai été séduit par la proposition du jeu et par ses règles. Il me tarde d’y jouer en famille!

A noter que le système de jeu Polymorph a donné lieu à de nombreux autres jeux : https://www.9thlevel.com/polymorph

1 Comment

  1. Merci d’avoir présenté le jeu qui traînait depuis longtemps dans ma Wishlist. J’ai finalement craqué et adoré. Le système est original et simple à mettre en oeuvre, et les propositions de jeu sont vraiment excellentes. Le ton du jeu transpire dans toutes les pages.

Laisser un commentaire

Préc.

Jouer dans la Chill Zone

Suiv.

Obachan Panic!

Les derniers de Actualités

Obachan Panic!

J’ai proposé à Jbfh de partager ses impressions et ses explications. Et

Translate »
Aller au contenu principal
%d blogueurs aiment cette page :