Le monde des dessins : un jeu à histoires pour petits et grands

Jeux
Difficulté (orga/joueur) : 1 / 1
Durée : Si ce n'est pas précisé alors la durée est exprimée en heures
1 / 1
Langue : français
MJ : Sans
Note : Un ressenti sur le jeu, subjectif et purement indicatif

♥ : bien
♥♥ : vraiment bien
♥♥♥ : excellent
♥♥♥♥ : exceptionnel

Ne dédaignez pas les jeux qui n'ont qu'un ♥ ! Ce sont déjà de bons jeux !
Et s'il n'y a qu'un point d'interrogation, c'est que je n'ai pas d'avis sur le jeu, ne l'ayant ni lu ni joué.
Disclaimer : je n'ai joué qu'une partie de ces jeux, pour les autres mon ressenti ne se base que sur la lecture.
Prix : Gratuit
Physicalité : 0 : le jeu est joué à l'oral uniquement (les joueurs sont assis)
1 : physique modéré (les personnages sont joués physiquement mais l'activité physique est modérée : les personnages sont majoritairement assis par exemple)
2 : hybride (certaines parties du jeu sont jouées oralement, d'autres sont jouées physiquement)
3 : joué physiquement mais sans costume ni accessoire
4 : joué physiquement avec des costumes et des accessoires très simples
5 : joué physiquement avec des costumes, accessoires et un décor élaboré
0

Le monde des dessins est un jeu de société gratuit pour raconter et dessiner des histoires avec les enfants (et les grands enfants)

Je profite de cette période entre les fêtes pour te proposer un jeu à histoires fort sympathique.

Ce jeu, c’est un peu l’équivalent des Story Cube de Rory O’Connor mais avec des crayons de couleurs !

Je l’ai testé avec des enfants et c’était vraiment très amusant.

J’espère que tu prendras autant de plaisir que nous à y jouer !

Le monde des dessins

Voici un jeu créé par James Mullen et publié en 2010 sur le forum RPG.net (titre originale : Doodlerama)

J’ai voulu partager avec toi car il est à la fois rapide, drôle et très facile à transmettre.

Le but du jeu est de s’amuser en dessinant tout en racontant une histoire ensemble.

C’est un jeu qui convient aussi bien pour 1 adulte et des enfants ou un groupe d’enfants (ou pour jouer avec un groupe de grands enfants 😉 )

Durée d’une partie : 10 à 20 minutes, voir +

Nombre de joueurs : de 2 à 6 joueurs (si tu essaies à + de 6, n’hésites pas à me faire un retour)

Pour jouer, il te faut :

  • une grande feuille de papier (plus elle est grande, mieux c’est). Si tu ne disposes pas d’un endroit adéquat pour la poser à plat, tu peux également la fixer sur un mur
  • des crayons de couleurs (idéal pour pouvoir gommer en cas de problème)
  • une ou deux gommes donc
  • 3 dés à 6 faces

Préparons la partie :

  • dessine 6 carrés en bas à gauche de la feuille et 6 carrés en bas à droite. Numérote les carrés de ces 2 rangées de 1 à 6 en partant du haut (attention à ne pas écrire les numéros dans les carrés)
  • les carrés sur la gauche de la feuille représentent les Formes Simples. Dessine dans ces carrés : 1 ligne droite, 1 ligne courbe, 1 angle droit, 1 cercle, 1 triangle et 1 rectangle
  • les carrés sur la droite de la feuille représentent les Formes Spéciales. A tour de rôle, les joueurs dessinent une forme dans l’un de ces 6 carrés. Ce doit être une forme facile à dessiner et facile à reproduire par les autres : un cœur, un Pac-Man, une fleur, un éclair, etc..  Variante : tu peux également demander de dessiner des formes abstraites. Si nous jouons à moins de 6 joueurs, alors le plus jeunes d’entre nous remplira les carrés restants
  • place les 3 dés à 6 faces de manière à ce que tout le monde puisse y avoir facilement accès et puisse les lancer.
  • le plus jeune joueur commence à raconter l’histoire.

A ton tour, lance les dés, dessine et raconte !

  • quand c’est à toi de jouer, lance les 3 dés à 6 faces.
  • compare chaque dé avec la rangé des Formes Simples
  • tu vas maintenant dessiner sur la feuille ce que tu veux en intégrant les 3 Formes Simples indiquées par les dés. Par exemple si tu as obtenu un 3, un 5 et un 6, tu vas devoir dessiner 1 angle droit, 1 triangle et 1 carré.
  • si tu obtiens un double (2 fois le même chiffre) ou un triple (trois fois le même chiffre), alors tu peux choisir :  soit de continuer à dessiner des Formes Simples, soit de choisir dans la rangée des Formes Spéciales. Exemple : j’ai obtenu 2, 2 et 4 ; je peux soit dessiner 2 lignes courbes et 1 cercles, soit dessiner la seconde Forme Spéciale et un cercle. Si j’obtiens 1, 1 et 1, je peux choisir de dessiner 3 lignes droites, ou de dessiner 2 fois la première Forme Spéciale.

Ton dessin doit toujours comporter les Formes Simples ou Spéciales que tu as obtenues en lançant les dés.  Toutes les formes que tu dessines doivent faire partie d’un même dessin : les formes ne doivent pas forcément se toucher, mais elles doivent faire partir de la même « chose » que tu veux dessiner.

C’est à toi de décider ce que tu veux dessiner, mais tu dois aussi décrire ce que tu as dessiné aux autres joueurs. Pour cela, tu vas t’aider de 2 outils très puissants :

  • ton imagination : c’est ta capacité à donner un sens aux formes que tu dessines et à les intégrer dans l’histoire. Par exemple, si l’histoire se passe en France et que les dés t’ont indiqué de dessiner une ligne droite et 2 cercles, tu pourrais dessiner un vélo et inventer que le maillot jaune du Tour de France vient de faire irruption dans l’histoire
  • ta bonne humeur : c’est ta capacité à faire plus avec moins, ou de te moquer du ridicule, simplement parce que c’est amusant. Si tu es moins doué que les autres en dessin, tu as le droit de te contenter du strict minimum et d’expliquer ce qui manque à ton dessin. Par exemple, si les dés indiquent que tu dois dessiner 3 cercles, tu as le droit de dessiner ces 3 cercles séparément et d’indiquer qu’il s’agit des empreintes laissées par un ours de la neige. Et si quelqu’un te demande où est la 4ème patte, répond simplement que l’ours se tient sur 3 pattes car il se gratte le nez !

Tu as le droit d’utiliser les résultats des dés pour modifier n’importe quel dessin existant sur la feuille. Si tu es vraiment coincé et que tu ne sais pas quoi dessiner, tu peux dessiner les formes tirées aux dés sur la feuille, sans rien dire.

Variante : si tu fais cela, tu pourras lors de ton prochain lancé n’utiliser que 2 dés à 6 faces au lieu de 3. Tu peux également choisir de donner 1 dé supplémentaire à un autre joueur. Quand tu décris ton dessin, tu dois également l’ajouter à l’histoire qui est racontée. C’est ainsi qu’à tour de rôle les joueurs vont petit à petit faire vivre une scène de l’histoire. Il peut être intéressant de suggérer une histoire que tout le monde connait déjà : le Petit Chaperon Rouge, Boucle d’Or et les 3 ours, ou un film ou un livre que tout le monde connait déjà. Il n’y a aucune limite à ce qui peut être ajouté à l’histoire originale. A son tour, chacun peut dessiner et raconter ce qu’il lui plait, mais on ne peut défaire ce qui a été fait par un autre joueur.

Ce jeu a été pensé comme une activité fun et conviviale. Il n’a pas de but prédéfini. Il n’y a pas non plus de gagnant ni de perdant. Il a été conçu comme une chance pour chacun d’exercer son imagination, ses talents de dessinateur et de conteur, sans pression, censure ou jugement.

Si la feuille est remplie, nous racontons comme la scène se termine et prenons une nouvelle feuille pour raconter la suite. Ou nous pouvons également choisir de débuter une nouvelle histoire ! Les illustrations de cet article sont tirées du site pixabay.

Lien vers le message posté par James Mullen (Knicjnevin) sur le forum RPG.net.

James est un grand amateur de jeu de sociétés et a créé plusieurs story games.  Il a notamment publié un jeu « PBTA », The Hood. Tu en sauras plus sur ses jeux et ses marottes en lisant son blog GroundHoggth.

Liens

Laisser un commentaire

Les derniers de Jeux

SMS

Un pilote de robot mourrant contact la Terre pour dire au revoir. Mais

Mobile Suit Poets

Un duel de haïkus entre pilotes chevronnés de robot. Les haïkus créés

Endless Waltz

Un pilote et son robot : un jeu court et intense, comme

Fading Signal

Ce jeu est conçu pour être joué à distance par internet. Au
Haut Top