Once More Into The Void

4 mins read

Once More Into The Void est un jeu de rôle de Jamila R Nedjadi inspiré par le jeu Mobile Frame Zero: Firebrands – un RPG pour Role Party Game comme l’a défini Vincent D Baker.

Ce jeu est très fortement inspiré de la série Star Trek: Picard dans laquelle un capitaine vieillissant essaye de rassembler un équipage. Il est également inspiré par Mass Effect 2 dont il tire l’idée de mécaniser la loyauté de l’équipage.

La Galaxie est en danger !

Nous étions autrefois les héros de cette galaxie. Maintes fois nous nous sommes battu contre l’avancée des ténèbres et nous avons gagné, encore et encore. Nous étions des camarades, nous étions une famille.

Mais notre famille s’est effondrée. Notre passé commun est rempli de honte, de secrets et de douleur. Nous nous sommes séparés en jurant de ne plus jamais nous revoir.

Et maintenant, notre plus grand ennemi est de retour. Agissant dans l’ombre, il revient plus fort que jamais. Personne d’autre ne croit que la menace est réelle. Seul le Capitaine a une chance de vaincre cet ennemi, une fois pour toutes.

Le Capitaine devra reformer l’équipage. Mais vont-ils le suivre une fois de plus dans l’inconnu ? L’équipage peut-il à nouveau faire confiance au Capitaine ? Lui qui n’a laissé dans son sillage que douleur et déception …

Le jeu et ses mécaniques

Once More Into the Void est un jeu pour 3 à 5 joueurs et 3 heures de jeu – possiblement avec une seconde séance si vous jouez à 4 ou 5.

Le principe est le même que pour tous les jeux inspirés de Mobile Frame Zero : Firebrands : du drama biger than life, des dialogues tirés au couteau servis sur un plateau en argent.

Ce plateau est ni plus ni moins qu’une adaptation du jeu vidéo Mario Party Game au monde du jeu de rôle. Once More Into the Void est constitué de mini-jeux aux thématiques fortes. Chaque joueur va pouvoir choisir 2 mini-jeux parmi la liste de ceux proposés. Chaque mini-jeu comprend ses propres règles, ses propres enjeux.

Plus important encore, chaque mini-jeu est accompagné de phrases à lire telles quelles pour faire avancer l’histoire – ou, au bon vouloir du joueur, s’en inspirer pour composer sa propre histoire.

C’est une forme de jeu qui déstabilise pas mal les joueurs, notamment les rôlistes qui pourront être surpris par cette façon de proposer des amorces d’histoires. Ces amorces, ces phrases déjà écrites et proposées par le jeu sont des guides autour desquelles le joueur pourra broder, remplir les trous ou inventer ses propres amorces.

Dans les faits, une fois le principe compris, cela fonctionne du tonnerre. Chaque mini-jeu permet d’enrichir la tension entre les personnages, d’enrichir superbement la partie.

Conclusion

Une fois de plus cet.te auteur.e parvient le tour de force d’assimiler un genre, de le reprendre à sa manière pour le bonifier et créer un jeu aux thèmes forts dans une formulation très claire et une mise en page splendide.

Si vous aimez le thème qu’il propose, la lecture vous fera certainement dire dès les premières pages : ok, j’arrête tout et j’appelle les copains pour y jouer !

Le jeu est disponible pour 7$ en anglais uniquement : https://temporalhiccup.itch.io/once-more-into-the-void

Laisser un commentaire

Préc.

Cozy Town - la version française est là !

Suiv.

RPG Toons : la folie des paper minis !

Les derniers de Jeux

Phlogistique

Mathieu Leocmach vient de publier un jeu de rôle avec meneur dans

Translate »