AVENT2019 #10 – Oh Maker

Actualités/Calendrier de l'avent 2019/Jeux

Vous êtes des androïdes, des intelligences artificielles.
Vous avez été fabriqués.
D’une partie à l’autre, votre Créateur, votre code source et votre monde seront différents, tout comme les scènes que vous jouerez.
Mais la question reste la même.
Trouver sa réponse est le jeu

Oh Maker est un jeu qui nous propose de jouer dans un contexte de science fiction. Les références sont nombreuses, mais celles qui me viennent immédiatement à l’esprit sont BladeRunner, IA, Ghost in the shell et 1984.

Nous jouons des I.A. vivant dans un monde qui n’est pas le leur. Elles sont en proie à des questions telles que : qu’est-ce que la “conscience” ? le “bien” et le “mal” ? devrais-je ressentir des “émotions” ? pourquoi ces mots ont un sens pour moi ?

Comme tous les jeux Descended From The Queen, il s’agit de jouer des parties improvisées sur le pouce. Sans préparation. Sans chichi et sans prise de tête.

Jouer des thèmes aussi évocateurs a été pour moi une vraie belle surprise. Et du coup j’ai eu la chance de pouvoir jouer 3 parties de Oh Maker depuis novembre.

En quelques mots

Oh Maker est un jeu créé par Kienna Shaw (@KiennaS) et Jason Cutrone (@JustJasonPls) publié en septembre 2019.

C’est un jeu prévu pour 3 joueurs et plu (et j’ai pu y jouer à 2 joueurs sans souci) sur des parties de 45 minutes à 2 heures.

Le jeu est disponible ici en version originale https://kiennas.itch.io/oh-maker au prix de 10$ CAD.

Il est également disponible en français gratuitement sur For The Drama grâce à sa licence CC BY 3.0 et l’aimable autorisation de Kienna Shaw.

Oh Maker est un jeu dérivé de For The Queen : il s’agit d’un jeu de cartes comportant les instructions et des questions adressées aux joueurs pour définir leurs personnages et faire avancer l’histoire.

Le pitch : les personnages ont été créés par une entité qui domine leur vie, le Créateur. Remisés à des tâches routinière, prisonniers de leur programmation et plongés dans un monde qui n’est pas le leur, ces androïdes devront choisir entre l’émancipation ou la préservation de leur identité actuelle.

Encore faut-il qu’ils puissent en être capables !

Des univers très différents

En début de partie, Oh Maker propose de choisir un Créateur parmi les 10 proposés : chaque Créateur apporte des thèmes et des univers de jeux différents

  • l’amateur de bricolage cyborg que personne ne prend au sérieux
  • la grande Magicienne dans un monde asseptisé
  • le géniale inventeur, disparu avant d’avoir livré des réponses aux personnages
  • un autre androïde dans un monde où les machines ont pris la place des humains
  • le tyran qui utilise ses créations à des fins terribles
  • etc..

Chaque Créateur est détaillé dans un paragraphe de quelques lignes. J’ai vraiment bien aimé l’idée. Si au départ cela peut sembler fastidieux de lire chaque description les unes à la suite, au final chaque texte crée un cadre et fixe les grands thèmes de la partie à venir. C’est très confortable car on évite l’écueil de naviguer à vue lors des tours.

Te voilà au bord d’un précipice nommé Conscience

Que dire de plus ? Ce jeu est magnifique, par sa proposition qui permet d’explorer des relations et des personnages qu’on a peu l’habitude d’incarner. Par son format, qui permet de le faire rapidement, sans préparation. Par le soin apporté aux questions qui sonnent juste, quelque soit l’univers joué.

Pour qui est ce jeu ?

Fans de SF ou d’anticipation, rue toi sur Oh Maker, tu ne le regretteras pas ! Si tu ne connais pas les codes du genre, le jeu te prendra par la main par ses questions pour t’amener à créer une histoire passionnante.

Je te le recommande donc chaudement !

Leave a Reply