A place to fuck each other

Jeux
Tags:
Difficulté (orga/joueur) : /
Durée : Si ce n'est pas précisé alors la durée est exprimée en heures
/
Langue :
MJ : Sans
Note : Un ressenti sur le jeu, subjectif et purement indicatif

♥ : bien
♥♥ : vraiment bien
♥♥♥ : excellent
♥♥♥♥ : exceptionnel

Ne dédaignez pas les jeux qui n'ont qu'un ♥ ! Ce sont déjà de bons jeux !
Et s'il n'y a qu'un point d'interrogation, c'est que je n'ai pas d'avis sur le jeu, ne l'ayant ni lu ni joué.
Disclaimer : je n'ai joué qu'une partie de ces jeux, pour les autres mon ressenti ne se base que sur la lecture.
Prix : Gratuit
Physicalité : 0 : le jeu est joué à l'oral uniquement (les joueurs sont assis)
1 : physique modéré (les personnages sont joués physiquement mais l'activité physique est modérée : les personnages sont majoritairement assis par exemple)
2 : hybride (certaines parties du jeu sont jouées oralement, d'autres sont jouées physiquement)
3 : joué physiquement mais sans costume ni accessoire
4 : joué physiquement avec des costumes et des accessoires très simples
5 : joué physiquement avec des costumes, accessoires et un décor élaboré

PDF (VO) : https://buriedwithoutceremony.com/little-games/aplacetofuckeachother

 

Un jeu crée par une autrice que j’adore, Avery Alder, et Ann Sheep.

Le jeu explore des tranches de vie de femmes queer ( butch , gay, bi, trans ..) et leurs relations entre elles.

Notamment dans leurs tentatives pour créer des lieux safe pour vivre leur vie.

Liens

Les derniers de Jeux

Queen-Killer

La Reine est morte. L’un de nous l’a tué. Personne ne s’est
Haut Top